Système d’alarme autonome : Fonctionnement et modèles

Une alarme peut-être un parfait moyen de faire peur aux cambrioleurs menaçants votre logement. En effet, il est assez traumatisant de penser que des étrangers mal intentionnés puissent entrer dans votre foyer pour y dérober tout ce que vous possédez de valeur. Un système d’alarme autonome, sans fil, avec sirène, est généralement suffisant pour faire fuir les malfrats. Ce type de système d’alarme est composé de nombreux modèles et offre donc un large choix de possibilités.

Qu’est-ce qu’un système d’alarme autonome ?

Un système d’alarme autonome se présente sous plusieurs formes. La forme la plus basique d’entre elle se compose d’un boitier unique. Celui-ci agit à la fois comme détecteur de mouvements et sirène d’alarme. Cette installation se dit autonome car elle est sans fil. Elle fonctionne donc sans qu’aucun autre appareil ne lui soit associée.

De plus, une alarme autonome, lorsqu’elle ne comprend qu’un seul boitier, est plutôt indiquée pour la protection d’une seule pièce ou local. Comme par exemple un entrepôt ou un garage détaché de la maison. Enfin, on peut s’imaginer un atelier ou une piscine dont vous voulez refuser l’accès à des enfants.

système d'alarme autonome GSM
© Securitemarche.fr

Enfin, un système d’alarme autonome peut uniquement être un dispositif de dissuasion. En effet, il prend, le plus souvent, la forme d’un détecteur de mouvements qui déclenche une alarme dès qu’une présence est perçue.

Quels modèles existent-ils ?

Comme indiqué plus haut, initialement et pour les modèles les moins chers, un système d’alarme autonome n’est composé que d’un boitier unique. Cependant, désormais l’offre s’est élargie et les technologies qui y sont associées aussi. Il existe donc plusieurs types d’alarme autonome et en voici quelques uns:

  • L’alarme autonome GSM. Ce modèle comprend, en plus du boitier de détection de mouvement infra-rouge, une fonction appel et/ou SMS via réseau GSM. Ceci permettant de vous mettre au courant si l’alarme est déclenchée.
  • Une alarme autonome solaire. Au lieu de fonctionner grâce à des piles ces modèles-là ont des sirènes extérieures alimentées par l’énergie solaire. Une option plus écologique et économique.
  • Et enfin une alarme autonome protection périmétrique avec barrières infrarouges.

système d'alarme autonome périmétrique
© Tapsummit.org

Comment choisir son système d’alarme autonome ?

Pour choisir le parfait système d’alarme autonome il faut se poser les bonnes questions. Quel est mon budget ? Quelles fonctionnalités me seront utiles ? Quel type de locaux je veux protéger, entreprise, maison, appartement ? Est-je envie d’installer l’alarme seul(e) ou pas ?

Toutes les réponses à ces questions définiront le modèle d’alarme autonome qui conviendra le mieux à vos besoins et vos attentes. Si vous avez des difficultés à faire votre choix, pensez que faire appel à des entreprises spécialisées pourrait régler le problème. En effet, des professionnels pourront étudier vos demandes et vous proposer des modèles parfaitement adaptés à votre situation.

Investissez dans un système d’alarme autonome